Mise en place du Centre culturel

Du vivant des fondateurs de la Fondation, qui, dans le cadre du don de la villa La Prairie, avaient gardé le droit d’y habiter, des concerts à domicile étaient déjà organisés dans les salons richement meublés auxquels était convié principalement le cercle d’amis de Margrith Thiébaud-Frey. Lorsque la Fondation devint opérationnelle, en 2008, suite au partage à l’amiable de l’héritage avec les petits-enfants d’Henri Thiébaud-Frey, le Conseil de Fondation fit transformer les deux salons attenants du rez-de-chaussée de la villa en une petite salle de concert pleine de charme qui permettait d’accueillir un plus grand cercle de mélomanes aux concerts de musique de chambre. Mais les pièces de la villa ne se prêtaient pas aux manifestations publiques. De plus, l’isolation était insuffisante et les besoins de rénovation multiples.

 

Suite au vif succès que les premières activités, encore modestes, de la Fondation avaient suscité dans la population, le Conseil de fondation résolut de mettre en place un centre culturel, mission inscrite dans les statuts de la Fondation, en lui donnant une envergure généreuse : on décida non seulement d’aménager la villa des fondateurs de la Fondation mais encore de construire, à proximité immédiate, une salle de concert de plus grande capacité et disposant d’une acoustique de pointe. La préparation de ce projet dura plusieurs années, la propriété devant d’abord faire l’objet d’un changement d’affectation de zone, ce qui nécessita des négociations de longue haleine avec les autorités et le voisinage. Mais l’ouvrage sera achevé au printemps 2016. Pendant toute la durée de la planification et de la réalisation, le Conseil de fondation a bénéficié de l’appui de la directrice de la Fondation, Mme Elisabeth Aellen, Nidau, qui, durant ces travaux, a fait la preuve de sa grande expertise, y compris de gestionnaire culturelle et d’architecte.